Et si en 2018 on créait une liste citoyenne de tirés au sort ?

Notre but : stimuler la transformation démocratique

Dans nos démocraties modernes, nous sommes habitués à choisir nos élus  par vote et l'idée du tirage au sort nous semble saugrenue.

Or ce n'est pas une nouvelle idée : dans la république Athénienne antique ou dans les républiques italiennes de la Renaissance, le sort a été longtemps utilisé pour désigner les représentants à qui le peuple ("demos") confiait le pouvoir ("kratos") , un système politique baptisé donc "démocratie"  et dont nous nous revendiquons encore aujourd'hui. 

L'ambition de ce site est de vous aider à introduire aux élections communales de 2018 des listes composées par tirage au sort.Nous voulons utiliser le système actuel d'élection par vote pour y introduire des élus tirés au sort : une sorte de Cheval de Troie du tirage au sort introduit dans le système électif par vote, pour transformer la démocratie  de l'intérieur, en douceur mais en profondeur.

La rotation, corollaire indispensable !

Le choix du sort plutôt que le vote s'accompagne d'une exigence qui semble aller de soi mais qu'il vaut mieux mettre immédiatement en exergue : la rotation.

Le principe de rotation veut que l'élu ne briguera pas un second mandat, même tiré au sort. L'exercice d'un mandat politique est et doit être réellement à la portée de chaque citoyen. Il faut donc tout faire pour que chacun d'entre nous puisse un jour le faire et éviter à tout prix que l'activité politique ne devienne un métier voire un plan de carrière. C'est une charge qui requiert des acteurs professionnels mais temporaires.

Qu'allez-vous trouver sur ce site ?

Un mode d'emploi et des outils pour créer pour les communales une liste d'élus tirés au sort dans votre commune.

Des arguments pour convaincre les indécis, les incrédules voire les plus récalcitrants.

Des témoignages de professeurs d'université ou de citoyens Lambda qui y croient ou qui acceptent au minimum de se poser la question : et pourquoi pas tirer nos élus au sort ?

Des exemples d'expériences qui existent déjà ici ou ailleurs : des embryons ou déjà de belles innovations démocratiques.

"Le tirage au sort n'est pas incompatible avec la démocratie." Marc Fleurbaey (Princeton)

Les auteurs de ce site, Jean-Marc FOBE et Jean-Marc SENGIER, en plein délire démocratique -Louvain-la-Neuve - 2 juin 2016 - Session de clôture du séminaire de Transformations et d'Innovations Démocratiques.